Les expositions

UN MUSÉE COMPLÈTEMENT ANIMAL

Le Musée de la Photographie Desjardins consacre du 6 juin au 29 août, des expositions de photographies animalières provenant d’artistes photographes québécois de réputation internationale, Jacques-André Dupont, Jean-Simon Bégin et Jérémie Leblond Fontaine. Soulignons également la participation du Club Photo Drummond à ce projet. En plus des expositions, le Musée lancera le livre « Un Musée complètement animal » comprenant l’ensemble des œuvres des expositions ci-haut mentionnées. 100% des recettes serviront au Fonds Muséal Scolaire pour les Écoles Défavorisées.

AVANT-PROPOS

Mammifères, oiseaux, petites bêtes…
Que vous souhaitiez photographier vos animaux domestiques ou capturer les scènes imprévisibles de la vie sauvage, la photographie animalière requiert des techniques et des connaissances particulières, tant dans la façon d’aborder le sujet qu’au niveau de la prise de vue. De toute évidence, les photographes de ces expositions démontrent bien la maîtrise de celles-ci.

La nature est belle, mais fragile. L’impact de l’homme se fait de plus en plus ressentir, l’extinction des espèces s’accélère. Il est important de prendre conscience de la beauté qui nous entoure et dont il est de notre devoir de protéger. Il faut montrer la beauté de la nature et des animaux pour faire prendre conscience à ceux qui n’ont pas la chance de voyager de l’importance de préserver ces environnements. 

Heureusement, il demeure encore des endroits sauvages et préservés sur la planète.
Ces expositions rappellent la VRAIE beauté de notre planète… Les animaux!



EXPOSITIONS

LIBRES ET SAUVAGES

Jacques André Dupont

LIBRES ET SAUVAGES
Portraits animaliers d’Amérique et d’Afrique
par Jacques-André Dupont

Jacques-André Dupont, photographe animalier québécois de ré-putation internationale, nous présente une quarantaine d’oeuvres grands formats de ses rencontres avec la faune libre et sauvage d’amérique et d’afrique.
Du fou de bassan, au léopard furtif, découvrez l’humanité derrière le regard perçant des animaux sauvages capté par sa caméra.
Courte Biographie
National Geographic, Canadian Geographic, Africa Geographic, Paris Match, Wildlife Photographic, la Pravda, China News et nombres d’autres médias à travers le monde ont publié ses pho-tos. Exposé dans plusieurs villes dont Montréal, Moscou, Beijing, Tokyo, Londres, et récipiendaire de nombreux prix un peu partout ici et à l’international, ce photographe animalier québécois ne souhaite qu’une chose, faire rayonner la beauté de la nature qui nous entoure.




SOLSTICE

Jean-Simon Bégin

SOLSTICE

L’expression photographique de Jean-Simon est le résultat d’une recherche de contemplation et d’isolement. Le monde sauvage contraste avec la modernité qui nous entoure. Il représente une parcelle d’équilibre et de symbiose fragile dans une période de grands changements. Ainsi, capter les ambiances sauvages rares est sa principale ligne de recherche, qu’il aborde avec conviction et ambition.

Solstice
L’exposition Solstice de l’artiste multidisciplinaire Jean-Simon Bégin oppose l’idée du froid et du chaud. Douze images sont disposées dans deux salles. Elles représentent les douze mois d’une année imaginaire figés dans un sols-tice infini. La journée la plus courte est ici exprimée par l’hi-ver et la plus longue par l’été. La faune vit en profondeur le changement des saisons. Passant de l’abondance estival au grand désert blanc, elle survie en silence. Regardez ces images, non pas comme des raretés isolées, mais comme de communs fragments qui composent un monde encore sauvage. Chaque petit morceau, par sa seule présence, re-présente l’immensité et la beauté de notre monde.





VULPES

Jérémie LeBlond-Fontaine

VULPES
Depuis mon tout jeune âge, j’ai une fascination pour la nature. J’aimais particulièrement me ba-lader lors des tempêtes de neige, dans les épais brouillards, dans des situations où on ressent vraiment l’ampleur de la nature. Je me rappelle ces moments où je devais dormir, mais où je pré-férais regarder la neige tomber par la fenêtre le soir, avec au loin le bruit sourd de la machinerie de déneigement.
Ces émotions dictent aujourd’hui ma démarche artistique en photographie. Laisser transparaître la manière dont je me sentais sur le terrain est ma priorité. Je veux partager les émotions que je vis avec chaque personne qui regarde mes images.
J’ai débuté la photographie en 2011, alors que je travaillais comme technicien en sonorisation et en vidéo. Réalisant d’abord des petits mandats pour différentes compagnies d’événementiel, je me suis rapidement tourner vers ce qui me plaisait le plus dans la vie : la nature. J’ai alors com-mencé à réaliser des reportages sur une base personnelle, étudier le milieu, étudier les animaux, j’ai pris de l’expérience.
En 2013, je quitte alors mon emploi qui ne reflétait plus mes valeurs et dans lequel je ne me re-connaissais plus. C’était l’occasion de me lancer à temps plein dans la photographie profession-nelle. J’ai alors débuté des mandats en événementiel et en photographie plein-air/nature. Plus le temps filait, plus mon créneau se resserrait vers la photographie plein-air/nature, pour finale-ment devenir aujourd’hui mon gagne-pain principal.
En 2014, j’ai commencé à guider mes premiers ateliers photo. Mes premiers clients de l’interna-tional vinrent en 2015. J’ai développé au fils des ans une expertise avec les paysages et la faune du Québec et de l’est du Canada.

Exposition Vulpes

Ma fascination pour les renards remonte à loin. Ce fût le premier mammifère que j’ai aperçu à travers ma caméra. Vulpes vulpes, le renard roux, animal d’une élégance charmante. Ils sont expressifs, démontrent beaucoup de caractère et sont curieux. Redoutable chasseur, éternel opportuniste, comment ne pas être séduit par une telle beauté.
Depuis plusieurs années, je m’applique à étudier cet animal et à analyser ses comportements. Comprendre son sujet est primordial et permet de mieux l’approcher sans le placer dans une situation délicate. J’ai alors découvert un animal délicat, aimant de sa progéniture, joueur et curieux. Il est l’un des mammifères les plus répandus au Québec. Il n’en reste pas moins que chaque rencontre est unique. Un moment privilégié de contact avec le plus bel animal de la province.
Le renard roux est l’animal qui m’a procuré mes moments les plus forts en photographie ani-malière. Cette exposition se veut un hommage à mes amis rouquins qui ont croisé mon chemin au fil des années.





PHOTOGRAPHIES ANIMALIÈRES

Club Photo Drummond

Fondé en 2006, le Club Photo Drummond est un re-groupement de gens de tout âge ayant une passion commune pour la photographie.
En collaboration avec le Musée de la Photographie Desjardins, le club offre aux photographes amateurs la possibilité de se rencontrer afin d’accroître leurs connaissances et de partager leurs expériences, d’assister à des conférences, des ateliers, en plus de participer à diverses expositions et concours.